Ma lettre à Cupidon

Posted: February 7, 2013 in michelin star restaurant

LEFTAll reviews of my Michelin star meals will be listed  on the left, from the higher to lower rated meals. But this blog, despite its name,  won’t focus anymore solely on my  restaurant reviews. It will, from now on, be the full expression of my own self with posts — in both my mother tongue (French) as well as in English – covering everything from my vision of the world, arts, cooking, literature, travel, etc. A  blog in its conventional definition, which means the expression of whatever I have on my mind and that I deem interesting to share.

Whenever I visit a new restaurant in Montreal, you will find that review linked in the summary of all my Montreal restaurant meals.

Cupidon, ce que t’aurais du nous apprendre depuis tout petit….

La Saint Valentin, pour bientôt, avec son cirque mercantile habituel . Évidemment, il faut jouer le  jeu là où cela s’applique (ou pas..tout dépend de votre appréciation de l’évènement), mais pour moi c’est surtout l’opportunité  d’une  réflexion à faire sur un aspect  souvent oublié:  l’estime de soi …bien avant l’estime de l’autre …bien avant  l’estime de soi au travers de l’autre.
A qui suis je entrain de m’adresser? A toutes celles et à tous ceux qui vivent dans l’angoisse de ne pas etre suffisament aimé. À celles ou ceux qui voudraient bien vivre le grand Amour, mais qui ont fini par déchanter pensant qu’ils ou qu’elles ne pourront jamais etre aimé(e)s .  A mon ami Phillipe qui m’expliqua que là où il vit,  personne ne veut de lui. A toi, Annabelle, qui reve tant à ce prince charmant qui tarde à jetter la première pierre. A ceux et celles là, je leur dis: l’amour n’est pas une fin en soi.  Cette planète est énorme. Si vous ne trouvez pas l’amour à Tombouctou, et bien allez y à Sidney! Si 1000 personnes ne vous apprécient pas, et bien dites vous qu’il y’a plus de 6 milliards d’autres qui pourraient potentiellement agir autrement. Tout ceci semble évidemment simpliste à prime abord, mais la réflexion profonde à faire en est une qui se doit d’etre collective /sociale / éducative:  si depuis tout petit, à l’école, l’on nous apprenait à cultiver notre estime de soi, si depuis tout petit l’on nous apprenait à ne pas concevoir l’échec en amour comme étant un échec du SOI…ou UN ECHEC EN SOI….si depuis tout petit Phillipe ou Annabelle avaient compris que la terre tourne et ne s’arrete pas aux pieds de Cupidon…..;p

En vous souhaitant un Joyeux saint Valentin!

Advertisements

Comments are closed.